bandeau-articles-une-rencontre
Featured Video Play Icon

Chapitre 4

Guider un ensemble

La directrice artistique et musicale du Chœur Emelthée, Marie-Laure Teissèdre, reconnaît qu’il y a eu lors des répétitions « quelques tensions quand même, car les moments d’attente ne sont pas toujours faciles, les moments de travail où on reprend, on y arrive pas, où les chanteurs se disent qu’on ne va jamais y arriver… Les danseurs courent dans tous les sens… » En vérité, les tensions naissaient plus des différences de travail entre la chant et le danse qu’entre deux cultures considérées comme éloignées : « Le chanteur est extrêmement organisé : il a une partition, un support, on travaille dessus, ensuite on travaille musicalement à partir de la partition… Donc on avance petit-à-petit. » La danse, elle, repose plus sur l’improvisation, sur « la construction sur le moment en fonction de ce qu’on entend. Et on refait, on re-re-fait… » Ce qui peut être difficile pour des chanteurs, obligés de répéter des morceaux déjà maîtrisés, tandis que les danseurs doivent prêter plus attention à la musique, dans la mesure où de légers changements de rythme ou d’intensité surviennent, à la différence d’un enregistrement toujours identique. Comme l’explique Marie-Laure Teissèdre, « c’est vraiment une démarche de rencontre les uns vers les autres et ça demande beaucoup de disponibilité et d’envie d’aller vers les autres, ça c’est sûr. »

Utiliser la personnalité de chacun

En tant que directeur artistique de la Cie Pockemon Crew, Riyad Fghani conçoit les chorégraphies en fonction du vocabulaire gestuel, corporel, de ses danseurs. Il compose avec ces gestes, ces poses, ces figures parfois très acrobatiques, comme un écrivain agence ses mots. Sa richesse provient de sa capacité à utiliser les propositions des danseurs, et le plaisir naît entre eux de la complémentarité de leurs talents, les propositions des uns nourrissant celles des autres. « Ce qui est bien dans le groupe, c’est qu’on est vraiment nombreux, explique le danseur Patrick M’Bala Mangu. Chacun à des passages différents. Par exemple, moi j’ai une variante que j’ai envie de faire, que je fais dans mes passages, dans ma danse, et que j’ai envie de mettre parce qu’il tombe sur la musique, je vais le faire mais peut-être qu’il sera moins bien que celui de Maxime [Vicente]… En fait, chacun propose ses mouvements à lui et on utilise la personnalité de chacun. »

Maxime Vicente, danseur de la Cie Pockemon Crew, à l'Opéra de Lyon avec le Choeur Emelthée.

Maxime Vicente, danseur de la Cie Pockemon Crew, à l’Opéra de Lyon avec le Chœur Emelthée.

On pourrait croire que le chant classique est trop rigide pour jouer avec de telles cordes. Et pourtant, comme le rappelle Marie-Laure Teissèdre, « on peut se mélanger, et on se mélange beaucoup, car l’association de tel ou tel timbre peut être très intéressante. C’est-à-dire que certains timbres de voix peuvent aller ensemble, ou au contraire se repoussent. Donc il faut rajouter un autre élément pour qu’à nouveau on créé une cohésion. »

Entretiens réalisés entre décembre 2010 et juillet 2011.

Réalisé par Jérémy Zucchi, 2016.

Durée du film 29 minutes

Artistes

  • Direction artistique et musicale (Emelthée) : Marie-Laure Teissèdre.
  • Direction artistique (Pockemon Crew) : Riyad Fghani.
  • Danseurs : Junior Bordeau, Medhi Meziane, Hyacinthe Vallerie, Patrick M’Bala Mangu, Farès Baliouz, Moncef Zebiri, Nagueye Mahmoud, Maxime Vicente.
  • Sopranos : Delphine Ardiet, Annabelle Bayet, Charlotte Dutournier, Marie-Frédérique Girod (soliste), Stéphane Meygret, Marina Ruiz.
  • Altos : Claudine Charnay, Mélanie Guerimand, Sophie Maksoudian, Caroline Marmond, Fanny Mouren, Anne Vincent, Majdouline Zerari (soliste).
  • Ténors : Julien Drevet-Santique, Artiom Kasparian, Vincent Laloy, Grégoire Morichoux, Marc Scaramozzino.
  • Barytons : Nicolas Josserand (soliste), Mickaël Kourganoff, Pierre Pageault, Jacques Plassard, Nathanaël Tavernier.
  • Instrumentistes : Junko Fukuda-Gros (piano), Marion Sicouly (harpe), Anaïs Belorgey (violoncelle).
  • Pour en savoir plus : emelthee.fr et pockemon-crew.net

Générique

  • Production et réalisation : Jérémy Zucchi.
  • Direction artistique et musicale (Emelthée) : Marie-Laure Teissèdre.
  • Direction artistique (Pockemon Crew) : Riyad Fghani.
  • Avec Marie-Laure Teissèdre, Riyad Fghani, Christophe Falcoz, les chanteur du Chœur Emelthée et les danseurs de la Cie Pockemon Crew.
  • Avec l’aide indispensable de Serge Bufferne (ancien président du Chœur Emelthée) et Pierre Fronton (ancien président de la Cie Pockemon Crew).
  • Images et son : Émilie Souillot et Jérémy Zucchi, avec le matériel prêté généreusement par la société de production Lyonnaise Camp de Base.
  • Montage et post-production : Jérémy Zucchi.
  • HD – Durée 29 min – Son stéréo – Couleurs, 16/9 – 2016.

Organiser une projection

Ce film peut-être librement projeté, dans un but non-commercial exclusivement, lors d’évènements gratuits, ainsi que dans un cadre pédagogique ou périscolaire. Que pensez-vous de demander à son réalisateur de venir le présenter? Eh bien alors, n’hésitez pas, envoyez un mail via ce formulaire à contact [@] eclorecreations.com

Merci d'entrer vos informations de contact ci-dessous et nous nous répondrons dès que possible

Suivez l’actualité du film sur Facebook

Site réalisé avec WordPress. Libre adaptation du thème Yoko de Elmastudio.

Haut