bandeau-articles-une-rencontre
Featured Video Play Icon

Chapitre 5

Danser, chanter, partager

« Chacun faisait vraiment un petit pas en avant à chaque fois, se souvient Marie-Laure Teissèdre, directrice artistique et musicale du Chœur Emelthée. C’est-à-dire que les chanteurs disaient à Riyad qu’ils aimeraient bien faire plus, les danseurs provoquaient quelque chose, et à chaque fois il y avait des espèces d’allers-et-retours et c’est ça qui nous a permis de construire. » C’est ce désir d’aller vers l’autre qui a conduit les chanteurs a entrer dans la danse à leur tour, et aux danseurs de chanter. Il faut préciser que les chanteurs ont pour la plupart une certaine expérience du langage corporel, ayant travaillés sur des œuvres chorégraphiées, sans oublier ceux qui pratiquent la danse à titre personnel. Chanter en suivant une partition, c’était une autre paire de manche pour les danseurs de la Cie Pockemon Crew !

Il était beau, pour chacun des témoins et participants, d’assister à ce désir de s’essayer à la pratique de l’autre. « En tant que garçon, ça donne envie de les imiter, de faire pareil, reconnaît le baryton Nicolas Josserand, mais après pour les filles c’est autre chose… » Elles éclatent de rire, car ce sont de beaux garçons : « Nous on regarde, on aime beaucoup !… » Caroline Marmond ajoute : « On les trouve très professionnels ! » Rire en chœur ; mais elles les trouvent aussi, réellement, professionnels. Les danseurs de la Cie Pockemon Crew n’aiment pas seulement se montrer dans toute leur virtuosité, mais partager leur art, car eux-mêmes ont reçu leur savoir des anciens, les premiers Pockemon et les danseurs du parvis de l’Opéra de Lyon.

Moncef Zebiri, alors danseur de la Cie Pockemon Crew, contemplant la partition devant être chantée...

Moncef Zebiri, alors danseur de la Cie Pockemon Crew, contemplant la partition devant être chantée…

Donner naissance à l’art, en soi-même

Qu’il s’agisse de danse ou de chant, le savoir-faire n’est rien sans un savoir-être, sans une manière de ressentir le son ou son corps. « On a des notes, on a des accords, on a des nuances, on a phrasé, on a des respirations, tout ça c’est le travail pour donner un cadre, rappelle Marie-Laure Teissèdre. Mais si on est dans quelque chose de très cloisonné, très fermé, on pourra faire quelque chose de très beau techniquement, mais on ne fera naître aucune musique. » La richesse de l’apprentissage artistique ne se réduit pas à une quantité de points techniques à maîtriser, mais à libérer en soi ce qui permettra de produire une interprétation, avec une intention propre. « Certains grands maîtres de la voix ne font travailler que sur l’aspect musical, explique la chef de chœur. Parce qu’en faisant travailler un aspect musical, on fait progresser la technique ; et inversement on peut travailler un élément technique qui nous fera progresser pour nous faire sortir plus de musique, être plus communicatif… Il y a vraiment beaucoup de moments où on peut travailler sur les émotions, sur les images, pour que la technique puisse venir plus naturellement. »

D’où le langage extrêmement imagé qu’utilise Marie-Laure Teissèdre afin de suggérer en ses chanteurs un état d’esprit, une ambiance, une forme musicale. « En plus l’imaginaire est différent selon les gens… C’est ça qui est riche, rappelle-t-elle. Le langage est une chose extraordinaire. […] Arriver à relier tout ce que les gens ont pensé, c’est ça qui fait notre richesse. »

Entretiens réalisés entre décembre 2010 et juillet 2011.

Réalisé par Jérémy Zucchi, 2016.

Durée du film 29 minutes

Artistes

  • Direction artistique et musicale (Emelthée) : Marie-Laure Teissèdre.
  • Direction artistique (Pockemon Crew) : Riyad Fghani.
  • Danseurs : Junior Bordeau, Medhi Meziane, Hyacinthe Vallerie, Patrick M’Bala Mangu, Farès Baliouz, Moncef Zebiri, Nagueye Mahmoud, Maxime Vicente.
  • Sopranos : Delphine Ardiet, Annabelle Bayet, Charlotte Dutournier, Marie-Frédérique Girod (soliste), Stéphane Meygret, Marina Ruiz.
  • Altos : Claudine Charnay, Mélanie Guerimand, Sophie Maksoudian, Caroline Marmond, Fanny Mouren, Anne Vincent, Majdouline Zerari (soliste).
  • Ténors : Julien Drevet-Santique, Artiom Kasparian, Vincent Laloy, Grégoire Morichoux, Marc Scaramozzino.
  • Barytons : Nicolas Josserand (soliste), Mickaël Kourganoff, Pierre Pageault, Jacques Plassard, Nathanaël Tavernier.
  • Instrumentistes : Junko Fukuda-Gros (piano), Marion Sicouly (harpe), Anaïs Belorgey (violoncelle).
  • Pour en savoir plus : emelthee.fr et pockemon-crew.net

Générique

  • Production et réalisation : Jérémy Zucchi.
  • Direction artistique et musicale (Emelthée) : Marie-Laure Teissèdre.
  • Direction artistique (Pockemon Crew) : Riyad Fghani.
  • Avec Marie-Laure Teissèdre, Riyad Fghani, Christophe Falcoz, les chanteur du Chœur Emelthée et les danseurs de la Cie Pockemon Crew.
  • Avec l’aide indispensable de Serge Bufferne (ancien président du Chœur Emelthée) et Pierre Fronton (ancien président de la Cie Pockemon Crew).
  • Images et son : Émilie Souillot et Jérémy Zucchi, avec le matériel prêté généreusement par la société de production Lyonnaise Camp de Base.
  • Montage et post-production : Jérémy Zucchi.
  • HD – Durée 29 min – Son stéréo – Couleurs, 16/9 – 2016.

Organiser une projection

Ce film peut-être librement projeté, dans un but non-commercial exclusivement, lors d’évènements gratuits, ainsi que dans un cadre pédagogique ou périscolaire. Que pensez-vous de demander à son réalisateur de venir le présenter? Eh bien alors, n’hésitez pas, envoyez un mail via ce formulaire à contact [@] eclorecreations.com

Merci d'entrer vos informations de contact ci-dessous et nous nous répondrons dès que possible

Suivez l’actualité du film sur Facebook

Site réalisé avec WordPress. Libre adaptation du thème Yoko de Elmastudio.

Haut